Le Télégraphe Juridique​​​

Accueil » Alumni

Alumni

Virgile Torrès, ancien étudiant du Master.

Virgile Torrès, ancien étudiant du Master.

Virgile Torrès,

Membre de la promotion 2012/2013 Étienne de la Boétie

« Une réelle expérience de vie ». J’ai eu le plaisir de pouvoir être membre de notre Master qui est une des nombreuses illustrations de la coopération universitaire, et plus globalement culturelle, du monde francophone.

À Hanoi, j’ai tout fait pour profiter au maximum de cet environnement atypique et donner son entière dimension à l’apport unique de ce Master ; c’est ainsi que durant l’année, j’ai eu la chance de pouvoir travailler avec l’équipe d’UBIFRANCE Vietnam, puis la Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Vietnam. Une expérience géniale.

J’ai choisi ce Master pour plusieurs raisons, la plus évidente étant naturellement parce qu’il était délocalisé à Hanoi ; il s’agissait pour moi de découvrir ce pays qui nourrit tant de fantasmes. La deuxième est parce que l’ensemble des matières enseignées correspondait au projet professionnel que j’avais, à savoir pouvoir exercer comme développeur économique en ayant une solide connaissance du Droit et une conscience des réalités et besoins commerciaux. La troisième était que – comme il s’agissait d’une formation en cours du soir – elle permettait d’exercer une activité en parallèle.

« J’ai obtenu des résultats très satisfaisants »

J’ai gardé un excellent souvenir de cette année au Vietnam, j’y ai rencontré des personnes formidables avec qui j’ai encore des contacts. Cette année si loin de mon pays natal, dans cette culture diamétralement opposée, m’a apporté une vraie ouverture d’esprit, un travail en profondeur sur moi-même et à relativiser beaucoup de choses dans tous les domaines de la vie. Cette formation n’est pas uniquement universitaire ; sa véritable valeur ajoutée demeure résolument dans son contexte et dans l’apport humain. Ce Master 2 est bien plus que cela : c’est une réelle expérience de vie.

« J’ai décidé de rester travailler au Vietnam »

À la suite de ce Master 2 grâce auquel j’ai obtenu des résultats très satisfaisants avec la mention « Très bien », j’ai décidé de rester travailler au Vietnam. J’ai pu créer un réseau de contacts professionnels, et j’ai travaillé comme gérant dans un restaurant de luxe très réputé à Hanoi (Don’s). Là, j’étais initialement embauché comme conseil juridique pour gérer les procédures administratives et sanitaires, mais ma mission s’est rapidement élargie à la gestion en salle et aux relations avec la clientèle.

Ma mission avec le restaurant terminée, j’ai décidé de rentrer en France et je travaille désormais à temps partiel comme collaborateur pour la présidence de la communauté urbaine de Toulouse Métropole, en attente d’un emploi à temps complet où je pourrai vraiment valoriser ma formation.

•••

Alexandre Saint-Laurent, ancien étudiant du Master.

Alexandre Saint-Laurent, ancien étudiant du Master.

Alexandre Saint-Laurent,

Membre de la promotion 2012/2013 Étienne de la Boétie

« Un Master exigeant et un voyage quotidien. » Après quatre ans à Bordeaux et un Master 1 en droit international, j’ai eu l’opportunité de faire le Master Droit de la coopération économique et des affaires internationales à Hanoi. Il faut un temps d’adaptation car c’est un pays très différent, mais une fois que l’on trouve ses repères, la vie est simple et c’est un voyage quotidien.

« Des professeurs venant de tous horizons »

A propos du Master, j’ai apprécié la qualité des enseignements, avec des professeurs venant de tous horizons. Les horaires des cours permettent de faire un stage, stage que j’ai fait dans un cabinet d’avocat français. Pour le rapport de stage, il est demandé de faire un travail similaire à un mémoire, ce qui démontre les exigences du Master. De retour en France, je prépare désormais le CRFPA.

•••

Jeremy Bru a été Président de l'AJCE pour l'année universitaire 2010/2011.

Jeremy Bru a été Président de l’AJCE pour l’année universitaire 2010/2011.

Jeremy Bru,

Membre de la promotion 2010/2011

« Ce Master est un propulseur de carrière. » J’ai eu l’honneur d’être membre du master et président de l’Association des juristes en coopération économique en 2010 – 2011.

Je retourne désormais presque chaque année au Vietnam et pas un jour ne se passe sans qu’une expérience, un petit détail, ne me ramène à Hanoï. Je revois mes camarades de promotion régulièrement avec lequel un lien indéfectible s’est créé.

« Un pôle d’excellence d’enseignement »

C’est aussi un propulseur de carrière, il n’y a pas un entretien où l’on ne me parle pas de mon expérience en Asie. Désormais, faire un Erasmus est quelque chose de classique, sortir des sentiers battus européens l’est moins, c’est une plus-value extraordinaire sur un CV.

Le fait que le Master soit organisé en pool universitaire fait de ce dernier un pôle d’excellence d’enseignement. En effet, les trois grandes universités représentées nous permettent d’avoir les meilleurs intervenants de chaque discipline. Voir son propre système juridique à travers une autre culture aide réellement à prendre de la hauteur sur ce dernier. Cette ouverture d’esprit tant personnelle que juridique m’aide au quotidien à sortir des cloisonnements imposés parfois par nos métiers et me permet beaucoup de créativité.

« L’Association a la confiance des entreprises présentes au Vietnam »

L’Association des juristes en coopération économique est une réelle belle aventure qui fonctionne et qui a toujours la confiance des firmes et des administrations présentes au Vietnam. Réussir à rassembler et réunir des moyens importants autour d’un grand projet est une expérience particulièrement gratifiante permettant de tisser un réseau professionnel. Concernant le stage et le mémoire, une grande liberté est laissée aux étudiants, il s’agit là d’une principale qualité du Master : son caractère protéiforme où des étudiants aussi bien publicistes que privatistes peuvent s’épanouir. J’avais pour ma part choisi de me confronter aux difficultés de recherche et d’analyse du droit Vietnamien en matière de droit de l’immobilier et de la construction, sujet délicat, mais qui a reçu les faveurs du jury et de cabinets d’avocats présent en Asie.

À mon retour en France, j’ai été admis dans un master de droit notarial européen. J’ai ensuite poursuivi mes études au centre de formation des notaires de Bordeaux afin de devenir diplômé Notaire. Je suis actuellement salarié dans une étude de Gironde ; lorsque j’aurai un peu plus d’expérience professionnelle, j’aimerais m’engager dans des opérations de coopération notariale avec le Vietnam.


2 commentaires

  1. Susie Nl dit :

    Dites donc les amis, ce serait bien de montrer qu’il y a eu des filles dans le master aussi (et même beaucoup de filles) ; )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :