Le Télégraphe Juridique​​​

Accueil » Journal du Master » Colloque annuel de l’AJCE : « Perpétuer les réflexions autour du système de santé au Vietnam »

Colloque annuel de l’AJCE : « Perpétuer les réflexions autour du système de santé au Vietnam »

"Le Télégraphe Juridique, vitrine sur le monde étudiant et professionnel de toute la région, tisse un véritable et efficace réseau académique, un point de rencontre des sciences et des cultures."

> En cliquant sur l'image, retrouvez toute l'actualité de notre Master.


Accueil des participants autour d'un petit-déjeuner préparé par le café Kinh Do.

Accueil des participants autour d’un petit-déjeuner préparé par le café Kinh Do.

Lundi dernier, le 6 avril, l’Association des juristes en coopération économique organisait son colloque annuel sous un ciel gris percé de quelques éclaircies. L’Institut Français de Hanoï et l’équipe d’étudiants du master qui organisaient cette réunion scientifique attendaient environ 80 personnes dans la journée pour s’interroger et comprendre l’organisation du système de santé au Vietnam sous le prisme de l’accès aux soins, de l’accès aux médicaments et de la prévention. Le matin, dès 9h30, l’équipe colloque, composée de Fabrice Pujol, Susie Naval, Florian Despons et Matthieu Meunier, accompagnés de Gabrielle Cathala et de Garance Gabard, Présidente et Trésorière de l’Association, ont reçu les participants, ainsi que les intervenants pour entamer cette journée de réflexions.

Après le discours d’ouverture de la Présidente, de nombreux experts provenant de la Banque mondiale, d’une assurance privée, du Cirad (Centre de recherche en agronomie pour le développement), de l’industrie pharmaceutique, ainsi que des représentants d’une organisation non gouvernementale et du ministère de la santé vietnamien se sont succédés tour à tour sur la scène équipée de quelques divans noirs disposés en demi-cercle. Dans le temps imparti, souvent dépassé, les intervenants étaient invités à analyser le sujet tant sous l’angle juridique que sous l’angle sociologique ou politique afin d’appréhender tous les contours de ce système complexe. Pour chaque thème abordé, un étudiant modérateur participait aux débats afin de conclure de manière synthétique les interventions et de saisir les interrogations de l’auditoire.

Un système de santé en progrès 

Matthieu Meunier (deuxième en partant de la droite) encadre les débats sur l'accès aux soins

Matthieu Meunier (deuxième en partant de la droite) a encadré les débats sur le thème de l’accès aux soins.

Dans la matinée, Matthieu Meunier, chargé d’encadrer les débats, a introduit le premier thème qui traitait le sujet par le biais de l’accès aux soins. Madame Dao Lan Huong de la Banque Mondiale a amorcé le chapitre en présentant le système de santé public au Vietnam. Le Docteur Le Van Phuc, du ministère de la santé vietnamien, a complété la précédente intervention par une analyse du système de la sécurité sociale. Puis, Madame Bui Thi Hoang Yen, de Gras Savoye Willis, a appréhendé le volet privé de la protection sanitaire en matière d’accès aux soins en examinant les questions entourant la prise en charge privative des personnes. Sur ce point, les interventions, mises en relief par les questions du public, ont permis de démontrer les progrès croissants du système de santé public au Vietnam depuis son entrée en vigueur en 1992. La consolidation et le développement du système administratif ont permis, selon les intervenants, de couvrir aujourd’hui 68,5% des vietnamiens. Malgré cela, de nombreux efforts restent à fournir pour assurer à l’ensemble de la population un droit d’accès à la santé. Le Vietnam, qui souhaiterait à terme posséder un système semblable à la France, liant la Sécurité Sociale et les mutuelles, doit pour le moment composer avec le système d’assurances privées qui a la faveur des populations les plus fortunées.

30% de médicaments contrefaits au Vietnam

Les questions posées en conclusion de chaque thème ont permis de dynamiser les échanges.

Les questions posées en conclusion de chaque thème ont permis de dynamiser les échanges.

Après le déjeuner, ce fut au tour de Florian Despons d’animer les débats sur le thème de l’accès aux médicaments. Monsieur Jan Rask Christensen, du consortium Pharmagroup, a entamé l’après-midi par des développements présentant la production et la distribution des médicaments, tandis que Madame Delphine Marie-Vivien, chercheuse au Cirad, répondait en toute logique par une étude sur la protection des brevets. L’intervention du docteur Tran Quoc Binh, Directeur de l’Hôpital National de médecine traditionnelle, a clôturé la deuxième thématique en donnant un aperçu de la réglementation de la médecine traditionnelle au Vietnam. La mise en perspective de ces contributions qui se faisaient écho a été un moyen de saisir toutes les difficultés de la commercialisation des médicaments qui, de la découverte de la molécule à la mise en circulation, peut durer de nombreuses années. Un chemin sinueux, sans doute, qui passe également par le brevetage, enjeu certain au Vietnam depuis son entrée à l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce), puisque le marché national recense à ce jour jusqu’à 30% de médicaments contrefaits. À la médecine dite occidentale, se joint non sans lien la médecine traditionnelle qui, fondée sur une base philosophique plurimillénaire, constitue encore aujourd’hui une alternative pour de nombreux vietnamiens.

L’importance de la prévention

Le troisième thème, qui abordait le sujet sous le prisme de la prévention, a mis en évidence l’importance croissante de la couverture vaccinale et les enjeux de l’alimentation au Vietnam. La première intervention, effectuée par Madame Dorothy Leab, de l’Agence de médecine préventive, présentait la santé des enfants en bas-âges et des femmes enceintes. Monsieur Hung Nguyen-Viet, scientifique à l’École de santé publique de Hanoï, a abordé à la fin de ce colloque les questions majeures relatives à l’alimentation. Avec le concours de Susie Naval, chargée de réguler les débats, et les questions du public, un échange cordial s’est installé entre les deux interlocuteurs et l’auditoire montrant le dynamisme et l’intérêt du thème étudié.

À la fin de la journée, Benoit Briquet, attaché de coopération au Pôle justice, droit et gouvernance de l’Ambassade de France, a conclu le colloque annuel de l’AJCE en espérant que l’avenir « perpétuera les réflexions autour du système de santé au Vietnam ».

L’AJCE

  • L’Association remercie ses partenaires et les personnes qui ont rendu possible la réalisation d’un tel projet (L’Institut Français de Hanoï, l’Ambassade de France au Vietnam, l’Organisation Internationale de la Francophonie, les cabinets d’avocats Audier & Partners et Phoenix Asean, le café Kinh Do, Toast, et les traducteurs vietnamiens Duong Vinh et Le Thi Thanh Mai).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :