Le Télégraphe Juridique​​​

Accueil » Journal du Master » Colloque annuel de l’AJCE : « Il faut acquérir la confiance de son interlocuteur »

Colloque annuel de l’AJCE : « Il faut acquérir la confiance de son interlocuteur »

"Le Télégraphe Juridique, vitrine sur le monde étudiant et professionnel de toute la région, tisse un véritable et efficace réseau académique, un point de rencontre des sciences et des cultures."

> En cliquant sur l'image, retrouvez toute l'actualité de notre Master.


L'équipe colloque de gauche à droite : Fabrice Pujol, Matthieu Meunier, Suisie Naval et Florian Despons.

L’équipe colloque de gauche à droite : Fabrice Pujol, Matthieu Meunier, Suisie Naval et Florian Despons.

Tous les ans, l’Association des juristes en coopération économique a pour objectif majeur l’organisation d’un colloque sur un thème d’actualité intéressant le Vietnam et la région. Ce colloque constitue la vitrine du master et vise à tisser des liens étroits avec le monde professionnel. L’année 2015 ne sera pas une exception à la règle. Fabrice Pujol, Susie Naval, Florian Despons, Matthieu Meunier, Pinthong Chhoeung et Khaek Soukphonexai Chaiyasack (voir photo) ont porté sur leurs épaules ce projet avec l’aide précieuse de Gabrielle Cathala et Garance Gabard, respectivement Présidente et Trésorière de l’association. Aujourd’hui, les membres de l’équipe colloque répondent aux questions du Télégraphe Juridique afin de parler de l’avancée du projet, des difficultés auxquelles ils ont été confrontés et des défis qu’ils ont su relever.

Le Télégraphe Juridique : Quel est le sujet du colloque cette année ?

L’équipe colloque : Le sujet de cette année est « Le système de santé au Vietnam : état et perspectives juridiques ». Au début de l’année, chaque élève du master a proposé un thème de sujet suffisamment large en vue de la préparation du colloque annuel. L’assemblée générale de l’association s’est réunie et a votée pour n’en sélectionner qu’un finalement. Ensuite, nous avons conçu un sujet qui tente d’analyser la réglementation de la protection sanitaire au Vietnam et en Asie du Sud-Est à travers l’accès aux soins, l’accès aux médicaments et la prévention.

LTJ : Pour quelles raisons avez-vous choisi ce sujet précisément ?

L’équipe : À partir du thème que les membres de l’association avaient déterminé, il restait à le préciser afin de concevoir un sujet qui traite des problématiques actuelles auxquelles le Vietnam et la région font face. Pour cela, de nombreuses idées nous sont apparues évidentes au vu des conférences auxquelles les étudiants du master ont assisté. De plus, un rapport du Sénat de 2001 relatif à « La politique sanitaire de la République Socialiste du Vietnam » nous a beaucoup aiguillé et a constitué une excellente base dans notre travail de recherche. Aussi, établir un état des lieux une quinzaine d’années après nous a semblé intéressant scientifiquement. D’autant que nous ne nous contentons pas que du domaine juridique, nous essayons de mêler également l’aspect social et les politiques publiques. D’ailleurs, nous tenons à remercier Delphine-Marie Vivien, chercheur en droit au Cirad (NDLR : Centre de recherche en agronomie pour le développement), intervenante dans le colloque, qui a été d’un soutien précieux.

LTJ : Quels sont les étapes de la préparation d’un tel événement ?

L’équipe : Àprès la détermination exacte des termes du sujet, nous avons soulevé trois problèmes que nous souhaitions traiter, à savoir, l’accès aux soins, l’accès aux médicaments et la prévention. Notre démarche a été d’analyser chaque problème abordé sous l’angle d’un volet public, l’action gouvernementale, et d’un volet privé, l’action des entreprises. La deuxième difficulté a été la recherche d’intervenants. À ce stade, nous nous sommes heurtés à la lenteur des démarches et à l’emploi du temps surchargé des professionnels susceptibles de nous épauler. L’essentiel est d’acquérir la confiance de son interlocuteur. Une fois qu’elle est établie le contact devient plus facile et cela permet de les rencontrer afin de discuter de notre projet et d’établir avec eux le thème qu’ils devront développer. À chaque instant, il est nécessaire d’anticiper les imprévus qui pourraient subvenir. Cette année, nous recevrons des représentants d’ONG et du ministère de la santé vietnamien, et des experts provenant de la Banque mondiale, de l’Organisation mondiale de la santé, du Cirad et de l’industrie pharmaceutique (NDLR : le programme complet sera publié prochainement sur le site). La dernière difficulté a résidé dans l’élaboration du budget. Aussi, nous avons pris comme base le budget du colloque annuel de l’AJCE de 2011, que d’anciens étudiants ont mis à notre disposition, et nous avons caractérisé trois postes de dépenses essentiels : les dépenses relatives au interprètes, celles relatives à la location de la salle et aux paiements des techniciens, et enfin les dépenses relatives au buffet. Cela représente beaucoup d’argent et c’est la raison pour laquelle la recherche active de financement fut cruciale.

LTJ : Justement, comment avez-vous réussi à trouver des partenaires ?

L’équipe : Sur ce point, Gabrielle Cathala et Garance Gabard (NDLR : membres du bureau de l’association) se sont lancées dans une recherche active de financeurs qui n’a pas toujours été aisée. Pour cela, elles sont entrées en contact avec de nombreuses entreprises et se sont beaucoup déplacées pour présenter les projets de l’association. La première complication a été, pour elles, de trouver un nouveau coffre pour déposer l’argent de l’association après que l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) a décidé de ne plus apporter son concours à l’organisation du colloque pour des raisons budgétaires. Le cabinet d’avocats francophones Audier & Partners par l’intermédiaire de Nicolas Picard a accepté généreusement de nous prêter un coffre et de nous aider financièrement. De plus, nous avons obtenus de nombreux contacts grâce à la liste de la Chambre de commerce et d’industrie franco-vietnamienne qui recense toutes les entreprises françaises installées au Vietnam. Et même si toutes n’ont pas répondu favorablement à notre demande, cela a été un moyen de nous rendre visibles au sein du milieu professionnel. L’autre complication à laquelle elles ont du faire face concerne l’association directement car il a fallu concilier les dépenses liées à l’organisation du concours d’art oratoire (voir les articles sur ce sujet dans la rubrique actualités du master) et celles liées au colloque. Une réunion interne a permis de régler le problème et finalement le premier projet a vu le jour et le second est sur le point d’éclore.

LTJ : Au sujet de la communication, comment avez-vous procédé ?

L’équipe : Le colloque annuel de l’AJCE cible principalement des étudiants, qu’ils soient français ou vietnamien (NDLR : Le colloque sera traduit du français au vietnamien et inversement). De plus, nous essayons actuellement de mobiliser tous les réseaux du master dans le monde professionnel. Au vu des années précédentes, nous attendons environ 80 personnes. Pour arriver à ce chiffre, nous avons pris contact avec Louis Boulay, étudiant de Sciences Politiques en troisième année à Hanoï, qui, comme pour le concours d’art oratoire, réalisera l’affiche pour le colloque. Nous l’avons rencontré il y a quelques jours et nous avons été conquis par ce qu’il nous a montré. Il va également réaliser des “flyers“ que nous iront distribuer dans les lieux stratégiques de Hanoï.

LTJ : Donc, quand et où aura lieu le colloque ?

L’équipe : Il aura lieu le 6 avril prochain dans l’amphithéâtre de l’Institut français de Hanoï. Le colloque se déroulera de 9h30 à 17h avec deux pauses café et un buffet à midi préparé par le restaurant Kinh Do, en espérant que ça fasse venir du monde (rire).

Propos recueillis par Louis Rouquette



Un commentaire

  1. Matthieu dit :

    Super article !! Le colloque se déroulera néanmoins de 9h30 à 17h ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :