Le Télégraphe Juridique​​​

Accueil » Journal du Master » « J’appuie les étudiants dans leurs initiatives et activités »

« J’appuie les étudiants dans leurs initiatives et activités »

"Le Télégraphe Juridique, vitrine sur le monde étudiant et professionnel de toute la région, tisse un véritable et efficace réseau académique, un point de rencontre des sciences et des cultures."

> En cliquant sur l'image, retrouvez toute l'actualité de notre Master.


Vanessa Barbaro à connu la Chine avant d'arriver au Vietnam.

Vanessa Barbaro à connu la Chine avant d’arriver au Vietnam.

Vanessa Barbaro, coordinatrice de la promotion Xuan Dieu (2014/2015) du Master 2, prépare actuellement une thèse en droit des assurances. Elle a accepté de répondre aux questions du Télégraphe Juridique.

Comment devient-on la coordinatrice d’un Master délocalisé ?

Il y a plusieurs façons de devenir coordinatrice d’un tel master. Dans mon cas, étant doctorante en fin de thèse, j’ai postulé en suivant la procédure classique pour un poste d’ATER (NDLR : Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche) en droit privé au sein de mon université, Jean Moulin Lyon 3. Parmi les postes à pourvoir, un de ces postes était délocalisé pour une durée d’un an renouvelable à Hanoi au Vietnam. En effet, Lyon 3 faisant parti du consortium universitaire, il revenait à mon université de mettre à disposition du consortium un ATER afin qu’il assure la coordination du Master 2 droit de la coopération économique et des affaires internationales. Sinon, des procédures de recrutement sont également publiées sur le site du Ministère des Affaires Etrangères qui gère parfois de tels recrutements.

En quoi consiste votre travail au sein de la formation et quels en sont les enjeux ?

Le travail du coordinateur consiste, comme la fonction l’indique, à coordonner, dans mon cas, le travail des équipes pédagogiques française et vietnamienne. Il appartient également au coordinateur d’assurer les fonctions administratives et de logistique (gestion de l’emploi du temps, suivi des étudiants et de leurs travaux, accompagnement des professeurs, promotion du master et suivi des relations avec les partenaires institutionnels, etc.). Dans le cas de ce master, il m’appartient également d’assurer l’ensemble des travaux dirigés et d’appuyer les étudiants dans leurs initiatives et activités (association du Master, colloque et conférences annuelles, etc.).

Quel est l’intérêt selon vous de suivre une formation telle que celle-ci ?

Les formations francophones délocalisées ont avant tout pour objectif de satisfaire les besoins en formation de certains pays dans des domaines d’expertise pré-déterminés. Ces formations sont donc censées répondre aux besoins des étudiants nationaux et régionaux. Néanmoins, on constate que ces formations délocalisées attirent désormais de nombreux français et européens souhaitant un dépaysement, la recherche d’une connaissance de différentes cultures surtout dans des pays au fort potentiel de développement que représente l’Asie. Désormais les masters délocalisés deviennent un lieu de partage et de solidarité entre étudiants de différents continents. C’est cela, selon moi, la vraie valeur ajoutée de ces formations pour les étudiants.

Propos recueillis par Viengsavanh Manisay et Souphaphone Bouttavong


 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :